2019-Camino de Madrid_01

Le train de la renfe est parti à l’heure. Le train, c’est déjà une aventure, on ne devrait pas s’en priver lorsque l’ennui gagne. Où qu’il aille, c’est déjà des vacances! Et celui ci, où l’on parle espagnol, anglais et parfois français est particulièrement dépaysant dès son départ. Je m’efforce de m’y laisser bercer en essayant de ne penser à rien. Art difficile mais je m’y emploie.
A 15:45, je quitte le quai a Madrid-Atocha pour m’engager dans le métro ou j’acquière la carte devenue nécessaire pour l’emprunter .

5 stations plus tard, je m’immerge dans la foule madrilaine ainsi que dans une bulle dont je suis conscient que je ne ressortirai que dans plusieurs semaines… Dans quel état? On ne le saura qu’a l’arrivée, mais le Chemin et l’Espagne ont sur moi un effet hypnotique que je ne veux nier. Étais-je un disciple de Don Quichotte dans une vie précédente? Qu’importe! Comme j’ai été plus du Sud que de Paris, que j’ai fui, je dois être plus d’ici que de chez nous.

Bref, je suis allé directement à l’église place de Santiago..: fermée jusqu’à 18h! ..Je file donc sur la cathedrale Santa Maria et après quelques palabres anglo- espagnoles, j’obtiens mon premier ‘scello’!

Puis recherche de l’hôtel Toc, excellent choix, chambre pour quatre, je m’y installe .

et retourne à l’église Santiago ou j’obtiens enfin le précieux scellé du départ officiel.

Quelques gouttes d’eau au retour, pas de quoi mouiller un pèlerin, et je revisite Plazza Mayor y puerta del Sol. Une photo du km 0 histoire de dire que je pars de là , et une bière enfin méritée Plazza de Ramales.

Penser à se restaurer, maintenant (a l’heure où les espagnols n’y pensent pas encore) pour ne pas se coucher trop tard car c’est demain que commence l’aventure et mes trois ou quatre jours de montée permanente pour atteindre la Puerto de la Fuenfria.. Ta da da daaaa!

Si j’y arrive, bien sûr! Bon, le blog ne marche toujours pas. Je m’en f.. fiche un peu, mais j’ai mis mon neveu sur le coup et je sais qu’il va y arriver! Alors je vais chercher un resto où les discours ambiants m’enchanteront les oreilles avant de me glisser sous les draps en espérant être le seul à ronfler cette nuit…

A demain donc, si WordPress le veut!

7 réflexions sur “2019-Camino de Madrid_01”

  1. Bonjour Patrice
    Heureux de te retrouver pour ce nouveau chemin intra espagnol …
    Ne te suivrons toujours avec beaucoup de pensées.
    Bon camino
    Joëlle et Didier

  2. ¡¡¡Aupa Patrice!!!
    Este año desde Madrid (no sabía que había un camino desde ese punto)
    Seguiré a una prudente distancia tus siempre interesantes peripecias ibéricas.
    Buen camino
    Manuel

    • Merci Manuel. Tu fais un peu partie de ma famille maintenant, et ici, je suis chez toi. Ca reste un plaisir pour moi d’essayer de pratiquer ta langue.
      A bientot.💃

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*